Vous êtes ici

2/04/2015 - Lancement de la campagne "Stop Cybersexisme !", 1ère en France

Je suis très heureuse de vous annoncer le lancement de la 1ère campagne française de sensibilisation au cybersexisme à destination des adolescent-e-s, qui s'affiche dès aujourd'hui sur les murs du métro et des gares RER franciliennes.

La campagne se poursuit sur internet par le biais du site évènementiel au format "tumblr" que je vous invite à partager : stop-cybersexisme.com.  Elle est aussi relayée par l'envoi d'un un kit pédagogique "stop cybersexisme" à tous les collèges, lycées et CFA d'Ile-de-France.

 

 

Pour la 1ère fois en France une campagne de sensibilisation est menée pour avertir des dangers du cybersexisme, c'est-à-dire des violences à caractères sexistes et sexuels sur les réseaux numériques : internet, réseaux sociaux, sms/mms…

Publication de photos intimes, insultes, humiliations ou harcèlement sur internet, les jeunes sont particulièrement exposés à de nouvelles formes de violences, au travers de leur utilisation quotidienne d'internet et des réseaux sociaux. Ainsi, le sexisme quotidien subi par les jeunes filles se répercute de plus en plus souvent dans leurs vies numériques. Confrontées à ce phénomène nouveau, les adolescent-e-s ne sont pas toujours conscients de la gravité de ces attaques, elles/ils ne savent pas toujours quelle réaction adopter, et qui contacter pour faire cesser ces violences.

Pour rappel, selon l'enquête Ipsos commandée par le Centre Hubertine Auclert : 1 adolescente sur 4 déclare être victime d’humiliations et de harcèlement en ligne concernant son attitude (notamment sur son apparence physique ou son comportement amoureux ou sexuel) et 76% des jeunes ne savent pas comment réagir face à une situation de cybersexisme.

Initiée par le Centre Hubertine Auclert et son Observatoire régional des violences faites aux femmes, avec la Région Île-de-France, la campagne « STOP CYBERSEXISME » s’adresse aux adolescent-e-s et poursuit un triple objectif :

Je vous remercie pour votre partage de cette campagne, dont vous trouverez tous les éléments en téléchargement à cette adresse : http://www.centre-hubertine-auclert.fr/kitcybersexisme

Stop au cybersexisme ! Sur internet aussi, le sexisme est une violence !

 

Djénéba Keita,
Présidente du Centre Hubertine Auclert

Conseillère régionale d'Ile-de-France

Restons en contact

S’abonner à la newsletter