Vous êtes ici

33% L'édito !

33%. C’est le chiffre de l’augmentation des violences sexuelles enregistrées par la police et la gendarmerie en 2021. Une progression saisissante qui inquiète… Et suscite de l’espoir à la fois. Elle inquiète tout d’abord, car elle livre une nouvelle fois la mesure d’une réalité systémique occultée depuis toujours : au moins 15% de femmes en France sont concernées par ces violences au cours de leur vie. Elle suscite de l’espoir ensuite, car elle traduit une évolution – certes balbutiante - des consciences : de plus en plus de femmes osent porter plainte malgré un parcours semé d’embûches… Pour continuer à soutenir cet acte fondamentalement courageux, la formation des forces de sécurité à l’accueil et à la prise en charge des femmes victimes de violences est l’une des réponses les plus pertinentes à apporter. Grâce au financement de la Région Île-de-France, cette mission se poursuivra en 2022 pour le Centre Hubertine Auclert et les associations spécialisées sur tout le territoire francilien.

Marie-Pierre Badré,
Présidente du Centre Hubertine Auclert

 

  • Un édito à découvrir également dans la Cybertine #223...
  • Si vous n'êtes pas encore inscrit-e à la Cybertine : cliquez ici

Restons en contact

S’abonner à la newsletter