Vous êtes ici

Agir pendant le confinement - Les dispositifs pour les femmes victimes de violences

[ARTICLE MIS À JOUR LE 07 AVRIL] Suite aux mesures sanitaires en cours, retrouvez les structures et dispositifs de conseil et d'écoute pour les femmes victimes de violences.

 

En cas de danger pour vous, une proche ou une voisine :

  • Appelez la police/gendarmerie au 17 (accessible 24h/24, 7j/7). En cas de difficulté pour appeler en toute confidentialité, contactez le numéro d'urgence 114 par SMS : vous communiquerez par écrit avec un-e correspondant-e (accessible gratuitement 24h/24, 7j/7).
  • Si vous vivez des violences conjugales et que vous souhaitez fuir, vous pouvez appeler le 115 (hébergement d’urgence) et expliquer les violences que vous vivez.

  • Vous pouvez désormais donner l'alerte dans une pharmacie qui alertera tout de suite les forces de l'ordre. Si le conjoint violent est présent dans l'officine, vous pouvez utiliser le code "Masque 19" devant le pharmacien.

Pour une écoute et des conseils :

  • Le 3919 «  Femmes Violences Information » :  numéro d’écoute anonyme et gratuit, accessible du lundi au samedi de 9h à 19h (animé par la Fédération nationale solidarité femmes).
  • Viols femmes Information (CFCV): numéro d'écoute anonyme et gratuit accessible au 0800 05 95 95 du lundi au vendredi de 10h à 19h.
  • Le tchat du Ministère de l’Intérieur (24h/24 et 7j/7): anonyme et gratuit, il permet d'avoir des premiers conseils sur ses droits et démarches, et d'être orientée vers un rendez-vous pour déposer plainte pour des violences sexistes et sexuelles.
  • Le tchat de l’association « En avant toute(s) » : gratuit et anonyme, il s’adresse aux jeunes femmes victimes de violences sexistes et sexuelles et permet d’échanger, d’obtenir des conseils et d'être orientée. Il reste ouvert aux horaires habituels (15h à 18h du lundi au mercredi et jusqu’à 20h le jeudi et le vendredi).

Bon à savoir ! l'Application App-Elles (gratuite) : un dispositif qui permet d’alerter des personnes de confiance prédéfinies, en cas de situation de danger (appli créée par l’association Resonantes).

Pour informations et démarches juridiques :

  • Les services des tribunaux traitant les affaires de violences conjugales sont maintenus. Il est possible notamment de solliciter une ordonnance de protection (permettant de demander par exemple l’éviction du conjoint violent).
  • Pour être accompagnée et conseillée dans vos démarches, vous pouvez prendre contact gratuitement par téléphone ou par email avec les permanences des Centres d’information des droits des femmes et des familles (voir les contacts en Île-de-France actuellement disponibles).
  • Pour solliciter les conseils bénévoles d’un-e avocat-e du Barreau de Paris, les justiciables peuvent remplir directement ce formulaire en ligne.
  • L’Ordre des Avocats de Paris a mis par ailleurs à disposition une permanence téléphonique entièrement gratuite dédiée aux victimes de violences conjugales : du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h joignable au 01 44 32 49 01. Retrouvez tous ces dispositifs mis en place pendant cette période ici.

À savoir : pour les étranger-ère-s en situation régulière, les documents de séjour de type "titre de séjour" et "récépissé" sont prolongés de 3 mois.

autres lignes d'écoute spécialisées :

  • SOS mariages forcés : joignable au  01 30 31 05 05 ou sur contact [at] sos-mariageforce [dot] org le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 10h à13h et de 14h à 17h.
  • AVFT (violences faites aux femmes au travail) : l’accueil téléphonique reste ouvert aux horaires habituels, lundi de 14h à 17h, mardi et vendredi de 9h30 à 12h30 au 01 45 84 24 24 pour cette association spécialisée dans l’accompagnement des femmes victimes de violences sexuelles au travail et les démarches pour faire valoir leurs droits.
  • SOS Homophobie : la ligne d'écoute est actuellement suspendue, mais le tchat fonctionne 7j/7 de 18h à 20h, ici.
  • Pour toute question relative à la contraception, IVG, IST, violences et sexualité: il est possible de joindre par téléphone la permanence du Planning Familial au 0 800 08 11 11 (numéro national). À savoir : les femmes qui le souhaitent peuvent continuer à avoir accès à la pilule contraceptive, en présentant une ancienne ordonnance, sans avoir à passer par un médecin.

Les permanences d'accueil associatives en île-de-France :

Les permanences ne sont plus assurées dans les locaux mais les équipes restent joignables le plus souvent par téléphone. Il s'agit des permanences des Centres d’information sur les droits des femmes et des familles - CIDFF (permanences juridiques), des associations de la Fédération Nationale Solidarité Femmes - FNSF (accompagnement pluri-professionnel et hébergement) et d'autres associations spécialisées :

Sur Paris :

  • CIDFF de Paris : permanences juridiques, « violences conjugales » et TGD maintenues par téléphone au 01 83 64 72 01

  • Elle’s Imagine’nt (75) - FNSF : joignable au 06 61 89 47 90 du lundi au mercredi de 14h à 18h, et les jeudi et vendredi de 10h à 17h, et tous les jours sur accueil [at] ellesimaginent [dot] fr
  • HAFB Espace Solidarité 75 - FNSF : joignable au 01 43 48 18 66 et sur contact [at] hafb-asso [dot] com
  • Libre Terre des Femmes 75 - FNSF : joignable au 06 26 66 95 70 et ltdf [at] orange [dot] fr de 10h à 12h du lundi au vendredi.
  • Maison des Femmes de Paris (75) : joignable au 01 43 43 41 13 et par email sur mdfparis [dot] actionviolences [at] gmail [dot] com du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.
  • Le LAO POW’HER pour des jeunes femmes (75 et 93) - Association le FIT : l’équipe reste à disposition par téléphone au 01 71 29 50 02 du lundi au vendredi de 10h à 18h + de 18h à 20h en cas d’urgence. L’éducatrice, l’animatrice, la conseillère conjugale et familiale et la psychologue assurent des entretiens individuels et ont mis en place des ateliers collectifs à distance : lao [at] associationfit [dot] org

En Seine-et-Marne :

  • Parole de femmes - Le Relais (77) - FNSF : joignable au 01 64 89 76 40 pour Melun et Sénart et 01 60 96 95 94 pour Montereau, Nemours, Fontainebleau et Provins de 9h00 à 12h30 puis de 13h30 à 17h30 du lundi au vendredi.

  • CIDFF 77 (assuré par le CIDFF 91) : permanences juridiques et secteur pro accessibles du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 17h au 01 60 79 42 26.

En Essonne :

  • Parole de femmes Le Relais (91) - FNSF : joignable au 01 64 89 76 40 9h00 à 12h30 puis de 13h30 à 17h30 du lundi au vendredi.
  • Léa (91) - FNSF : joignable au 06 50 179 179 de 9h à 18h du lundi au samedi.

  • CIDFF 91: permanences juridiques et secteur pro accessibles du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 17h au 01 60 79 42 26.

  • Femmes Solidarité 91 : joignable au 01 70 58 93 37 le lundi et mercredi de 9h à 17h30 et le mardi, jeudi et vendredi de 13h00 à 17h30.

Dans les Hauts-de-Seine :

  • L'Escale et le Centre Flora Tristan (92) - FNSF : joignable au 01 47 91 48 44 du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30.
  • CIDFF 92 Nord : les juristes répondent aux questions par mail à cidff92nord [at] gmail [dot] com. Pour les urgences (violences conjugales), la permanence téléphonique se fait au 06 23 88 80 74.

  • CIDFF 92 Sud : les entretiens téléphoniques sont assurés au 07 68 41 45 15 et sur cidffclamart92 [at] free [dot] fr

En Seine-Saint-Denis :

  • SOS Femmes 93 (93) - FNSF : joignable au 01 48 02 57 16 et par mail sur ecoute [dot] telephonique [at] sosfemmes93 [dot] fr du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 17h.
  • CIDFF 93 : permanences juridiques et accompagnement emploi par téléphone avec une attention particulière pour les femmes victimes de violences d'autant plus vulnérables en étant en confinement. Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et 13h30 à 17h au 01 48 36 07 56 et sur cidf93 [at] orange [dot] fr

  • La Maison des femmes de Saint Denis (93) : joignable par téléphone au 01 42 35 61 28.

  • La Maison des femmes de Montreuil (93) : joignable les mardi et jeudi de 14h à 18h au 01 48 58 46 59.

  • MFPF 93 : joignable au 01 55 84 04 04 le mardi de 14h à 17h, le mercredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h, et le jeudi de 14h à 17h et sur mfpf-ad [dot] 93 [at] wanadoo [dot] fr du lundi au vendredi. Consultations pour IVG, pour contraception d’urgence et tests de grossesse possibles, sur rendez-vous uniquement. Possibilité d'ordonnances de pilule par mail et de téléconsultations.

  • Le LAO POW’HER pour des jeunes femmes (93 et 75) - Association le FIT : l’équipe reste à disposition par téléphone au 01 71 29 50 02 du lundi au vendredi de 10h à 18h + de 18h à 20h en cas d’urgence. L’éducatrice, l’animatrice, la conseillère conjugale et familiale et la psychologue assurent des entretiens individuels et ont mis en place des ateliers collectifs à distance : lao [at] associationfit [dot] org

Dans le Val-de-Marne :

  • Tremplin 94 Solidarité Femmes (94) - FNSF : joignable au 01 49 77 10 34 de 9h à 17h du lundi au vendredi.

  • CIDFF 94 : l’équipe reste mobilisée dans le Val-de-Marne, les juristes et psychologue restent joignables par téléphone. Pour toute information juridique, accompagnement d’aide aux victimes et de violences faites aux femmes, merci d’appeler aux heures d’ouverture administrative au 06 28 13 92 86 ou 07 85 24 31 27 ou encore adresser un mail au victimes [dot] cidff94 [at] gmail [dot] com. Pour contacter le siège contacter le 06 62 45 73 12 ou écrire au cidff94 [at] gmail [dot] com

Dans le Val d’Oise :

  • Du Côté des Femmes (95) - FNSF : joignable au 01 84 24 42 34 de 9h à 17h du lundi au vendredi.

  • CIDFF 95 : l'équipe administrative et la direction restent mobilisées pour assurer un accueil téléphonique du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h au 01 30 32 72 29. Les appels sont, le cas échéant, transférés vers les intervenant-e-s en télétravail qui assureront les rendez-vous par téléphone. Seules les mises à disposition de TGD pourront donner lieu à un rdv physique, direction du CIDFF et substitut du procureur (en cours de négociation avec les services du procureur).

Dans les Yvelines :

  • L’étincelle : joignable au 06 10 40 74 07 du lundi au vendredi de 9h30 à 16h30.

  • CIDFF 78 : entretiens juridiques par téléphone et urgences au 01 30 74 21 01 le matin de 9h à 12h30. Le TGD continue à être assuré. Le coté emploi est quant à lui suspendu.

  • Woman Safe (dans les Yvelines et pour toute la Région) : joignable au 01 39 10 85 35 ou sur accueil [at] woman-safe [dot] org

Pour toute la Région Île-de-France :

  • Le COMEDE (Centre de santé pour les exilées à l'hôpital Bicêtre) : joignable au 01 45 21 38 40.

  • Juris Secours : joignable pour sa permanence « Point Écoute Femmes » au 01 49 51 27 88 ou 01 48 30 81 39 pour une écoute et une aide juridique, administrative et sociale aux femmes et aux jeunes filles en difficulté en Île-de-France.

Autres dispositifs locaux :

Des points d'accompagnement éphémères vont être prochainement installés dans plusieurs centres commerciaux, en lien avec des associations, pour accueillir les femmes en respectant les mesures barrières. En Île-de-France, il s'agit des centres commerciaux suivants : So Ouest à Levallois-Perret, les 4 Temps à la Défense, Carré Sénart à Lieusaint, le Forum des Halles à Paris, ou les Ulis.

Besoins urgents de produits de première nécessité (denrées alimentaires, produits d’hygiène et d’entretien, médicaments) ? La Croix Rouge assure des livraison pour les personnes en situation de précarité : 09 70 28 30 00 de 8h à 20h, 7j/7.

Informations

  • aurélie latourès

Chargée d'étude à l'Observatoire régional des violences faites aux femmes
aurelie [dot] latoures [at] hubertine [dot] fr
01 84 74 13 87

  • iman karzabi

Chargée de mission à l'Observatoire régional des violences faites aux femmes
iman [dot] karzabi [at] hubertine [dot] fr
01 84 74 13 85

Restons en contact

S’abonner à la newsletter