Vous êtes ici

Agissons ! L'édito !

Des mots forts, qui semblent enfin prendre la mesure des féminicides, l’un des fléaux méprisés de notre société… Des mesures encourageantes, qui prennent en compte les travaux et préconisations de nombreuses associations, dont le Centre Hubertine Auclert : prévention des violences sexistes et sexuelles à l'école, aménagement de l’exercice de l’autorité parentale pour les enfants co-victimes de violences conjugales, création de places d’hébergement, diagnostic des dysfonctionnements lors du dépôt de plainte dans les commissariats et utilisation d’un outil d’évaluation du danger. Oui, les mots sont importants… Mais pour que les pratiques - et les mentalités - changent dans les commissariats, les tribunaux, les hôpitaux, il faut aussi former les professionnel-le-s ! Une évidence qui suppose de la détermination et des moyens. Gageons que ce Grenelle progresse encore et puisse, in fine, créer les conditions d'une baisse drastique des féminicides.

Marie-Pierre Badré,
Présidente du Centre Hubertine Auclert, déléguée spéciale à l'égalité femmes-hommes à la Région île-de-France

 

  • Un édito à découvrir également dans la Cybertine #179...
  • Si vous n'êtes pas encore inscrit-e à la Cybertine : cliquez ici

Restons en contact

S’abonner à la newsletter