Vous êtes ici

CP - Stop Cybersexisme : 1ère étude en France, chiffres et Campagne de prévention

DANS UNE CLASSE, 3 FILLES et 2 GARCONS

SONT VICTIMES DE CYBERSEXISME

 

- PARUTION LE 27 SEPT DE LA 1ÈRE ÉTUDE EN FRANCE SUR LE SUJET

- LANCEMENT D’UNE GRANDE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION

- UNE JOURNÉE DÉDIÉE AU CYBERSEXISME LE 27 SEPTEMBRE

 

Pour la 1ère fois en  France : l’Observatoire régional des violences faites aux femmes du Centre Hubertine Auclert a lancé la toute première étude sur le Cybersexisme. Cette étude a été réalisée par l’Observatoire Universitaire International d’Éducation et Prévention (OUIEP) de l’Université Paris Est Créteil, auprès de 1200 élèves franciliens selon une méthodologie éprouvée. Elle contient deux volets : quantitatif et qualitatif.

Cybersexisme = violences déployées via Internet et les réseaux sociaux sous forme d’insultes, de harcèlement, d’humiliations, de rumeurs … et qui ont la particularité de  réduire les filles à leur apparence physique. Elles visent à contrôler leur sexualité et survaloriser la virilité et la sexualité des garçons.

 

  • Quelques RÉSULTATS de l’étude à paraître le 27 septembre :
     
    • 20% des filles (13% pour les garçons) rapportent avoir  été insultées en ligne sur leur apparence physique (poids, taille ou de toute autre particularité physique).
    • 17% des filles (et 11% des garçons) déclarent avoir été confrontées à des Cyberviolences à caractère sexuel par le biais de photos, vidéos ou textos envoyées sous la contrainte et/ou diffusées sans l’accord et/ou reçues sans en avoir envie. Cela concerne ainsi près de 3 filles et 2 garçons dans chaque classe.
    • Aujourd’hui, la sociabilité des adolescents et adolescentes passe par la mise en scène et l’exposition de soi notamment via les réseaux sociaux. A travers la diffusion virale de selfies dénudés, les garçons gagnent en popularité, et les filles sont jugées de manière négative et insultées.
       
  • 27 septembre 2016 : Une CONFÉRENCE pour comprendre et agir : « Cybersexisme : le virtuel c’est réel »
  • Lors de celle-ci seront présentés les résultats complets de l’étude, ainsi que les recommandations en termes de repérage, prévention et protection en présence de nombreux partenaires : Région Ile-de-France, Ministère de l’éducation nationale, Ministère de l’Intérieur, Facebook, Fun Radio, France Télévision, Média TV…
  • Retrouver le programme complet : www.hubertine.fr/article/cybersexisme-le-virtuel-c-est-reel

     
  • Lancement d’une GRANDE CAMPAGNE DE PRÉVENTION à partir du 27 septembre :
  • Large diffusion d’un spot TV de sensibilisation (30 secondes), réalisé par Media TV sur : TV  / radio / Internet / Youtube.  A noter la voix-off du clip est celle de Christian Spitz, alias « Le Doc » sur Fun Radio.
  • diffusion d’un kit de sensibilisation dans les 1500 établissements du secondaire franciliens
  • Lancement d’un projet pilote de prévention inédit  en France à destination de 1500 élèves (collèges et lycées)

 

***

Sur internet aussi le sexisme est une violence. Refusons de le partager
#StopCybersexisme

***

 

A propos du Centre francilien pour l'égalité femmes-hommes

Le Centre Hubertine Auclert, centre francilien pour l'égalité femmes-hommes est un organisme associé de la région Ile-de-France regroupant plus de 130 membres (associations, collectivités locales et syndicats) qui diffuse et produit de l’information sur les problématiques d’égalité entre les femmes et les hommes. Il accompagne aussi les francilien-ne-s et structures franciliennes dans la mise en place de leurs actions sur cette thématique. L'observatoire régional des violences faites aux femmes est intégré au Centre Hubertine Auclert.


 

Restons en contact

S’abonner à la newsletter