Vous êtes ici

Présentation des appels à projets régionaux 2022 Égalité femmes-hommes et Lutte contre les violences faites aux femmes

les appels à projets régionaux ÉgalitÉ femmes-hommes, lutte contre les discriminations et contre les violences faites aux femmes 2022 sont lancés le 19 juillet : Retrouvez les conditions détaillées avant de postuler.

 

Sommaire

 

Appel à projets en faveur de la lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants

1. Lutte contre les violences faites aux femmes

  • actions en direction des enfants co-victimes de violences conjugales (ateliers, groupes de paroles, soins psycho traumatiques), parallèlement à l’accompagnement de leur mère et ce, compte tenu du traumatisme que les violences subies par les femmes causent aux enfants ;
  • actions de prévention et de lutte contre le harcèlement et les violences à caractère sexiste et sexuel ;
  • actions favorisant la présence des femmes dans les espaces publics et les transports en commun ;
  • actions facilitant l’accès à l’information et aux dispositifs d’aide des femmes victimes de violences habitant des zones rurales.

Une attention particulière sera accordée aux projets incluant un volet numérique, en tant que composante des dispositifs et actions proposées ou encore des supports de communication et d’information.

2. Lutte contre les violences faites aux enfants

La Région Ile-de-France souhaite s’engager fermement dans la lutte contre toutes les formes de violences et maltraitances infantiles définies comme toute forme de violences, d'atteintes ou de brutalités physiques et mentales, d'abandon ou de négligences, de mauvais traitements ou d'exploitation, y compris la violence sexuelle.

Le public bénéficiaire de l’action est constitué des enfants maltraités, victimes de violences physiques, cruauté mentale, abus sexuels, négligences lourdes ayant des conséquences graves sur leur développement physique et psychologique, et des enfants à risque de maltraitance, soit des enfants qui connaissent des conditions d'existence qui risquent de mettre en danger leur santé, leur sécurité, leur moralité, leur éducation, ou leur entretien.

Type d'action éligible

La Région souhaite soutenir toute forme d’action permettant de lutter contre les violences faites aux femmes et aux enfants.

Localisation du projet

Les projets présentant une dimension régionale et non seulement locale seront privilégiés.

Procédure de sélection et de financement

  • Dépôt des dossiers de candidature complets sur la plateforme des aides régionales mesdemarches.iledefrance.fr, dans les délais de l’appel à projets visé (LCD/ EFH : dispositif 985 VFF : dispositif 990)
  • Instruction des demandes par les services régionaux ;
  • Examen des projets sélectionnés par la Commission Permanente, seule compétente à décider du soutien régional, dans la limite des crédits disponibles ;
  • Signature d’une convention entre l’organisme bénéficiaire de la subvention et la Région, et possibilité de versement d’une première partie de la subvention ;
  • Évaluation du projet et versement éventuel du reliquat de la subvention, sur présentation des bilans financier et qualitatif de l’action, et de la vérification du respect des engagements des bénéficiaires concernant :

- les valeurs de la République et le principe de laïcité (pour les personnes morales de droit privé),

- le recrutement de stagiaire(s) ou alternant(s), dont le nombre varie selon le montant de subvention, pour une période de 2 mois minimum,

- les modalités de communication publique sur les opérations.

date limite de rendu : 30 septembre 2021

 

> Postuler ici dès le 19 juillet 2021 <

> lcd [at] iledefrance [dot] fr (Contact) <

 


 

Appel à projets pour la lutte contre les discriminations et l’égalité femmes-hommes

1. La lutte contre les discriminations

  • la lutte contre les discriminations et pour l’égalité femmes-hommes dans le domaine de l’emploi (accès et déroulement de carrière), l’orientation et la formation ;
  • la lutte contre les discriminations et pour l’égalité femmes-hommes dans l’accès au logement ;
  • la lutte contre les atteintes faites aux biens et aux personnes en raison de critères discriminatoires ;
  • la lutte contre les discriminations et pour l’égalité femmes/hommes dans le sport.

Votre projet devra notamment permettre la mise en place d’actions de « testing », d’accès au droit, de soutien juridique pour les victimes de discrimination, de suivi judiciaire (recours en justice et accompagnement du suivi de plainte).

 2. La promotion de l'égalité femmes-hommes

  • la lutte contre les inégalités professionnelles ;
  • la lutte contre les inégalités femmes-hommes dans le domaine du sport ;
  • la lutte contre les inégalités et les stéréotypes dans l’éducation et la formation.

Type d'action éligible

La Région finance des actions de formation, d'accompagnement, de sensibilisation, de diffusion des bonnes pratiques.

la Région souhaite également s’engager en faveur d’un accompagnement juridique des victimes en soutenant :

  • La mise en place ou le développement de permanences ou de consultations pour le conseil et l’accompagnement dans le suivi juridique des victimes de discriminations et/ou de violences, et l’accompagnement vers le dépôt de plainte en particulier dans le cadre des Maisons du droit
  • La mise en place de projets de testing dépôts de plainte systématiques.

Localisation du projet

Les projets présentant une dimension régionale et non seulement locale seront privilégiés.

Procédure de sélection et de financement

  • Dépôt des dossiers de candidature complets sur la plateforme des aides régionales mesdemarches.iledefrance.fr, dans les délais de l’appel à projets visé (LCD/ EFH : dispositif 985 VFF : dispositif 990)
  • Instruction des demandes par les services régionaux ;
  • Examen des projets sélectionnés par la Commission Permanente, seule compétente à décider du soutien régional, dans la limite des crédits disponibles ;
  • Signature d’une convention entre l’organisme bénéficiaire de la subvention et la Région, et possibilité de versement d’une première partie de la subvention ;
  • Évaluation du projet et versement éventuel du reliquat de la subvention, sur présentation des bilans financier et qualitatif de l’action, et de la vérification du respect des engagements des bénéficiaires concernant :

- les valeurs de la République et le principe de laïcité (pour les personnes morales de droit privé),

- le recrutement de stagiaire(s) ou alternant(s), dont le nombre varie selon le montant de subvention, pour une période de 2 mois minimum,

- les modalités de communication publique sur les opérations.

date limite de rendu : 30 septembre 2021

 

> Postuler ici dès le 19 juillet 2021 <

> lcd [at] iledefrance [dot] fr (Contact) <

Restons en contact

S’abonner à la newsletter