Vous êtes ici

Sans frein ni barrière L'édito !

Pourquoi les métiers de l’informatique restent désespérément cantonnés au genre masculin ? Cela n’a pas toujours été le cas… Saviez-vous qu’au tout début des années 80, nous connaissions un pic de femmes diplômées dans ce domaine ? Aujourd’hui, seules 2,5 % des filles - contre 15 % des garçons - s’orientent en fin de seconde vers les filières informatiques et numériques, comme le démontre la dernière étude du Centre Hubertine Auclert. Parmi les mécanismes complexes qui entravent les filles dans leurs choix d’orientation, l’institution scolaire consolide parfois, malgré elle, ces obstacles invisibles. À l’heure où le monde accélère son expansion digitale, les filles ne doivent plus être les « laissées pour compte » des formidables opportunités professionnelles que cela représente ! Continuons à lutter contre le sexisme au sein de l’institution scolaire et encourageons ainsi une société où les filles peuvent s’engager durablement dans des carrières scientifiques, sans frein ni barrière aucune.

Marie-Pierre Badré,
Présidente du Centre Hubertine Auclert

 

  • Un édito à découvrir également dans la Cybertine #230...
  • Si vous n'êtes pas encore inscrit-e à la Cybertine : cliquez ici

Restons en contact

S’abonner à la newsletter