Vous êtes ici

Webinaire Diffusion non consentie de photos/vidéos intimes : quelles démarches pour retirer des contenus en ligne ? - 8 décembre 2022

Le quatrième webinaire du cycle dédié aux cyberviolences sexistes et sexuelles portera sur les recours existants en cas de diffusion non consentie de contenus intimes. 

La diffusion non consentie de contenus à caractère intime ou sexuel est une forme de (cyber)violence sexuelle. Selon l’enquête IPSOS organisée par l'association Féministes contre le cyberharcèlement en novembre 2021, près d’une personne sur 10 a déjà été victime d’une publication d’une photo intime ou dégradante sur un réseau social, une messagerie instantanée, etc. (Féministes contre le cyberharcèlement, 2021).

Depuis 2016, la loi interdit la diffusion non consentie de contenu à caractère sexuel, quand bien même ces contenus ont été réalisés avec le consentement de la personne (voir la fiche « Que dit la loi face au cybersexisme ? »). Cependant, un des enjeux pour les victimes de cette diffusion reste bien souvent de faire retirer au plus vite ces contenus des plateformes. Pour outiller les professionnel·les à ce sujet le Centre Hubertine Auclert a publié en 2022, en partenariat avec l’association Osez le féminisme !, une fiche pratique intitulée « Que faire en cas de diffusion de contenus intimes ? ». 

Ce webinaire à destination des professionnel·les aura pour objectif d’approfondir cette thématique et la présentation des dispositifs existants en répondant aux enjeux suivants : que faire en cas de diffusion de contenus intimes ? Comment signaler un contenu en ligne ? Quels dispositifs existent pour les victimes de diffusion non consentie de photos/vidéos intimes ?

Ces interventions seront suivies de temps d’échanges avec les participant·es.

> Inscriptions ici <

Les intervenantes :

  • Laura Pereira Diogo, étudiante en Master Études de genre, co-fondatrice de l’association Stop Fisha qui lutte contre les cyberviolences sexistes et sexuelles et co-autrice de l’ouvrage Combattre le cybersexisme.

  • Alejandra Mariscal Lopez, juriste au sein de l’association Point de Contact. Fondée en 1998, et soutenue par la Commission européenne et par le Comité Interministériel de Lutte contre la Délinquance et la Radicalisation (CIPDR), l’association s’est rapidement imposée comme une référence auprès des autorités dans le traitement des signalements de contenus manifestement illicites en ligne. Point de Contact lutte contre les cyberviolences, y compris les violences sexuelles sur mineurs, la haine en ligne et les contenus à caractère terroriste sur Internet.

Ce webinaire ne sera pas accessible en replay.

Informations

Date/Période 
Jeudi 8 décembre 2022
Horaire 
14h - 16h
  • Retrouvez le cycle de webinaires 2022 de l'ORVF ici.

Restons en contact

S’abonner à la newsletter