Vous êtes ici

1972 - Le procès de Bobigny : Marie-Claire jugée pour avoir avorté

Type 
Audio/Podcasts

C’est un temps où l’avortement est un délit. C’est aux lendemains de mai 68, que dans le monde, mais aussi en France, naissent les mouvements de libération de la femme. D’abord une poignée, elles sont très vite des milliers puis des millions à se rassembler, militer, revendiquer de nouveaux droits et libertés au sein de la société. Lors des meetings et débats, on commence à parler librement du corps, de la sexualité, de la maitrise du temps et aussi de l’avortement. C’est notamment grâce à ces militantes que ce tabou devient débat, évolution dont, pourtant, ces messieurs, largement majoritaires sous les ors de la République, refusent de débattre.
C’est à Bobigny, durant ce procès, que l’histoire va changer de cap. En cet automne 1972, avocats, témoins, accusés vont mettre en lumière ce drame social que constitue l’enfant non choisi et non désiré, qui frappe chaque année entre 500 000 et un million de femmes. C’est ce procès qui ouvrir la voie à l’une des plus grandes conquêtes de la femme : un enfant, quand je veux, et si je veux !

Publics ciblés 
Adolescent·es
Étudiant·es
Professionnel·les de l’éducation
Professionnel·les de la santé
Élu·es et agent·es des collectivités et de l’administration
Auteur·trices 
France inter
Année de publication 
2016
Support 
audio
Disponibilité 
En ligne
Géographie 
Europe

Restons en contact

S’abonner à la newsletter