Vous êtes ici

Sang tabou : comment j'ai arrêté les tampons

Type 
Audio/Podcasts

« Les Anglais ont débarqué »
Il y a plusieurs années, ma cousine Malou et mon amie Esther m'ont parlé du flux instinctif libre, une méthode qui consiste à retenir son sang dans son vagin lorsque l'on a ses règles. Plus besoin de serviettes, de tampons, ni même de coupe menstruelle : on contracte le périnée, puis le sang s'écoule de lui-même lorsqu'on va aux toilettes. Au bout de quelques mois, cela devient un automatisme. Je le les ai pas crues. J'ai évité de penser à mes règles et au tabou fondateur qu'elles constituent pour notre société. J'en ai parlé avec Elise Thiébaut, auteure de "Ceci est mon sang" (La découverte). Et puis un jour, mes amies ont fini par me convaincre d'essayer...

Extraits de pubs vintage et textes de : Pline l'Ancien, "Histoire naturelle", 77 après JC - Claude Levi-Strauss, "l'Origine des manières de table", 1968 - Coran, sourate II, verset 222, VIIème siècle après JC - Saint-Grégoire, "Homélie 29", Vème siècle après JC - Tardieu, "Manuel de pathologie et de clinique médicale", 1873 - Séverin Icard, "la Femme pendant la période menstruelle : étude de la psychologie morbide", 1890 - Sigmund Freud, "Nouvelle Conférence d'introduction à la psychanalyse", 1932.

Publics ciblés 
Étudiant-e-s
Professionnel-le-s de l’éducation
Professionnel-le-s de la santé
Auteur-e-s 
Nina Almberg
Année de publication 
2018
Maison d’édition 
Arte radio -
Support 
audio - 58'37
Disponibilité 
En ligne
Géographie 
Europe

Restons en contact

S’abonner à la newsletter